Enseignants

YASMINA BRUNET

SALAH BENBRAHIM
   

Un bac option cirque prédestine Yasmina au monde du spectacle vivant. D'abord circacienne, elle évolue vers la danse orientale lorsqu'elle rencontre Susan SCOTT MITCHELL en 2000 et enseigne la danse orientale depuis 2005. Voir photos et prestations page Yasmina.

En 2005 elle est embauchée par l'association "Azoukah" suite à une formation en tant qu'animatrice des cours de danse orientale.
En 2006-2007, elle suit un Monitorat de Danse Orientale à Paris, avec l'association "L'Autre Danse" gérée par Saïda Naït-Bouda et Saadia Souyah.

En 2007 elle rencontre Salah et elle crée avec lui la Compagnie de danses et de musiques AYOUN SALTANA. voir page La Compagnie.

Sa rencontre avec Saadia SOUYAH détermine sa recherche artistique, Yasmina danse dans le spectacle "Eclats de Femmes" chorégraphié par Saadia SOUYAH, présenté à Lille en 2008 et à Paris en 2009.

En Juillet 2008 et 2009 Yasmina suit les Working-Shops de Suraya HILAL à Düsseldorf en Allemagne.

En 2008, elle creé avec Salah la Compagnie AYOUN SALTANA où elle développe la recherche d'une nouvelle danse orientale, basée sur le travail du corps en profondeur et sur la relation danse-musique : voir page Les Photos.

En Juillet 2010, elle part en Egypte se former auprès des enseignants de l'Ecole El Warcha au Caire : avec IBRAHIM elle apprend le "Tahtib" danse de bâton des hommes.

Avec Salah elle anime de nombreuses fêtes et soirées privées ou publiques, festivals ou restaurants : voir page Les Animations.

Percussionniste dès le plus jeune âge, né à Rabat au Maroc,il grandit au milieu d'un univers musical traditionnel.

Voir photos et prestations page Salah.

Arrivé en France en 2000, il monte un groupe de musique ANWEL FES où il mélange la musique traditionnelle marocaine avec le flamenco.

En 2007 il rencontre Yasmina et ils montent ensemble l'école de danses et de musiques AYOUN SALTANA où Salah transmet son savoir musical mais aussi la langue arabe. voir page l'Ecole.

En 2008, il décide d'enrichir ses compétences musicales : il commence le oud, instrument de base de la musique orientale et suit des cours de chant et de solfège aux ateliers Syrinx à Poitiers.
Il se forme au oud aupès de Fadel MESSAOUI  du Centre des Musiques de tradtion orale et Wassim BEN CHAOUCHA de l'Ecole des Musiques méditerranéennes à Paris.

En Juillet 2009, il effectue un stage professionnel auprès du grand percussionniste Ibrahim El MINYAWI, à Düsseldorf, en Allemagne.

En Juillet 2010, il part en Egypte se former auprès des enseignants de l'Ecole El Warcha au Caire : GAMAL en derbouka et MAJID en oud.

Il suit aussi des cours de musicologie à l'université de Poitiers.
Aujourd'hui, il  compose et joue avec deux groupes au sein de la Compagnie AYOUN SALTANA :
- le groupe de musique classique orientale du spectacle ChEM'S EL HOB : voir page Les Musiciens.
- le groupe EL ASSIL musique populaire Cha'abi : voir page Les Spectacles.

 

La Compagnie Ayoun Saltana fait partie d'un courant de précurseurs à la recherche d'une autre esthétique pour la danse orientale, envisagée comme un mouvement global du corps dans le temps et dans l'espace.

En tant que chorégraphe, Yasmina travaille sur l'expression des sentiments : souffrance, bonheur, tristesse, joie, nostalgie, solitude, désespoir...Son travail du corps en profondeur permet d'illustrer ces divers états grâce à des arrêts et des fulgurances, des ralentis et des accélérations, des tensions et des relâchés...

La Compagnie Ayoun Saltana cherche à aller au plus près de la culture orientale pour la réinterpréter : dans leur essence, la danse et la musique arabe sont ambivalence : ils peuvent être l’expression d’un cri, d’une plainte, d’un appel comme d’un chant de joie, d’amour et de partage.  

Les deux artistes de la Compagnie Ayoun Saltana développent cette recherche artistique dans différents spectacles : 

** Syriana, spectacle de danse orientale théâtrale avec les danseuses de la Cie voir page spectacles.
**Duo Saffar, avec Salah et Yasmina. 
** Chem's el Hob, avec 4 musiciens et Yasmina.