Salah BENBRAHIM

Percussionniste dès son plus jeune âge, né à Rabat au Maroc,il grandit au milieu d'un univers musical traditionnel.  Arrivé en France en 2000, il monte ANWEL FES : rencontre entre la musique traditionnelle marocaine et le flamenco. En 2007 il rencontre Yasmina avec qui il ouvre ensuite l'école de danses et de musiques AYOUN SALTANA où il transmet son savoir musical mais aussi la langue arabe.

Salah BENBRAHIM a obtenu en Octobre 2012 le Diplôme d'Etat  de Professeur de Musique pour l'enseignement de la derboukah au Centre d'Etudes Supérieures de Musiques et de Danses de Poitiers. 


Photos : Gabriel BOISDRON

En 2008, il décide d'enrichir ses compétences musicales : il commence le oud, instrument de base de la musique orientale et suit des cours de chant et de solfège aux ateliers Syrinx à Poitiers.
En Juillet 2009, il effectue un stage professionnel auprès du grand percussionniste Ibrahim El MINYAWI, à Düsseldorf, en Allemagne.
En Juillet 2010, il part en Egypte se former auprès des enseignants de l'école El Warcha au Caire : GAMAL en derbouka et MAJID en oud. Il effectue régulièrement des formations en oud aupès de Fadel MESSAOUI du centre de musiques de traditions orales à Paris et de Wassim BEN CHAOUACHA de l'Ecole des muisques méditerannéennes.
Il suit aussi des cours de musicologie à l'université de Poitiers et s'inscrit en 2012-2013 à une formation d'art-thérapie à l'AFRATAPEM de Tours afin de devenir intervenant en art-thérapie. 
En Octobre-Novembre 2012 il se forme au style traditionnel AHWACH, danses, chants et percussions berbères du Sud marocain lors du Voyage au Maroc, Ouazazate. 
Il s'occupe aujourd'hui des deux groupes de la Compagnie de musiques et de danses AYOUN SALTANA : voir page les spectacles.